Brasserie l'Abreuvoir

Brasserie l’Abreuvoir, l’histoire d’une association brassicole

La Brasserie l’Abreuvoir, à Breitenbach

Nous allons aujourd’hui parler de la Brasserie l’Abreuvoir. Ce n’est pas d’un brasseur, ou de deux brasseurs, dont nous allons vous conter l’histoire… Mais c’est celle d’une dizaine de passionnés du monde brassicole qui animent, depuis plusieurs années maintenant, la petite mais néanmoins très atypique Brasserie l’Abreuvoir, à Breitenbach, dans le Val de Villé. Alors, on enfile son t-shirt jaune et son tablier bleu, et on y va !

Brasserie l'Abreuvoir

Présentation de l’Abreuvoir

Pourquoi diable parler de la manière dont on doit s’habiller pour lire cet article ? Tout simplement car cela va nous aider à rentrer dans la peau d’un brasseur de l’Abreuvoir ! Il parait que c’est en portant leur fameuse tenue qu’ils brassent leurs meilleures bières ! Voyez plutôt :

Brasserie l'Abreuvoir

Original, non ? La Brasserie l’Abreuvoir est une brasserie associative à but non lucratif. Ce qui anime ces hommes et ces femmes du Val de Villé, c’est l’envie de partager avec le plus grand nombre leur savoir-faire autour de la bière artisanale. L’histoire démarre quand Laurent et Hervé, deux amis du coin, commencent à brasser des bières en toute petite quantité, chez eux. On est alors en 2002, la monnaie vient de basculer à l’€uro, les mauvaises bières commerciales sont devenues trop chères ! Il vaut mieux en faire de la bonne, à la maison. Bon, sauf que l’histoire semble vouloir se répéter, la bière brassée chez eux est excellente, tout le monde en redemande, tout le monde en veut plus, et veut en acheter.

Brasserie l'Abreuvoir

Les amis ont alors l’idée de créer une association à but non lucratif, leur permettant de vendre les bières produites tout en réinvestissant l’argent récolté dans de nouveaux équipements, ou dans des machines de plus grande capacité. Le nom est tout trouvé : la bière est brassée sur la place du village où se trouvait jadis l’abreuvoir. Depuis les débuts de l’association, la brasserie a déménagée et se trouve toujours sur la même place de l’ancien abreuvoir, mais les brasseurs et les brasseuses se sont installés dans l’ancienne caserne de pompiers du village. L’endroit est assez grand pour accueillir les stocks de matières premières et de bières embouteillées effectuant leur refermentation en bouteille. À la Brasserie l’Abreuvoir, comme souvent dans les micro-brasseries artisanales d’Alsace, les bières ne sont pas filtrées, ne sont pas pasteurisées et jouissent d’une refermentation en bouteille, pendant laquelle la levure présente dans le fond de la bouteille va créer un peu d’alcool, et des bubulles. Depuis les débuts de l’association, plusieurs membres ont rejoint les rangs, tous animés par la même passion du brassage de bière. Ils sont désormais une petite dizaine dans le noyau dur de l’association, bien qu’il arrive souvent que des mains supplémentaires viennent les aider pour diverses tâches et événements.

Brasserie l'Abreuvoir

On l’a évoqué plus haut dans l’article, le but de l’association est bien entendu de produire et de vendre de la bière, mais c’est aussi de partager son savoir-faire avec les consommateurs de leurs bières, et les curieux d’un jour, désireux d’en apprendre plus sur la bière artisanale et la manière dont on la fabrique. C’est ainsi qu’il est possible d’aller assister aux sessions de brassage de l’association ayant généralement lieu un samedi sur deux. Le mieux étant de les contacter avant pour être certain que cela est possible. Vous serez sans doute invités à mettre la main à la pâte, ou plutôt sur le fourquet.

Brasserie l'Abreuvoir

Ce n’est pas le seul moment où vous pourrez rencontrer les membres de la Brasserie l’Abreuvoir. La liste des événements qu’ils organisent ou auxquels ils participent est assez impressionnante. En plus des brassins publics dont on vient de parler, la brasserie organise chaque année des portes ouvertes lors desquelles les bières sont en vente et en dégustation avec de la petite restauration, bien souvent préparée à la bière de l’Abreuvoir. Chaque année en mars, ils organisent une marche, ayant pour but la livraison de fût de bière de mars avec leur bœuf de race vosgienne dans un bar de la vallée (l’embuscade à Neuve Eglise). La brasserie participe également à l’événement Au Gré des Bières, dont la première édition s’est tenue en 2014. Suivez leur page Facebook pour vous tenir au courant des événements auxquels ils participent et que l’on n’aurait pas cités ici.

Brasserie l'Abreuvoir

Vous aurez donc compris que l’on ne chôme pas à la Brasserie l’Abreuvoir et que la dynamique demeure au fil des années dans l’ancienne caserne de pompiers du Val de Villé. Mais nous allions oublier l’essentiel… Que boit-on quand on remplit son verre à l’Abreuvoir ?

Liste des bières

Vous allez le voir, on va un peu changer la formule par rapport à la présentation des bières des brasseries précédentes. En effet la Brasserie l’Abreuvoir n’a pas de gamme des bières fixe que l’on retrouve de manière régulière dans les bouteilles.

À la place, c’est la créativité des brasseurs qui parle et qui produit une bière différentes à chaque brassin. Il arrive également que des clients commandent une bière spéciale qui ne sera brassée que pour eux, pour un festival par exemple.

Quelques traditions résistent cependant. On retrouve ainsi les bières dites saisonnières : la Bière de Mars et la Bière de Noël en font partie. La bière de Noël est d’ailleurs une bière qui se garde plusieurs années en cave si vous en avez l’envie et la possibilité. Je remercie d’ailleurs Hervé qui m’a offert leur cuvée de l’année 2010.

Brasserie l'Abreuvoir Brasserie l'Abreuvoir

Quelques bières spéciales font également leur retour chaque année. L’exemple le plus marquant est la Stein Bier, une bière aux pavés. Vous m’avez bien lu, cette bière est brassée en mai à la Brasserie l’Abreuvoir, et le concept est original, mais simple : chauffer des pavés de rue en granite dans un feu de bois, puis les incorporer au brassin pour faire monter la température. Le sucre présent dans le moût caramélise sur les pavés, qui sont plus tard incorporés dans la cuve de fermentation. La levure consomme alors le caramel pour produire de l’alcool. Plutôt original comme idée, et ça se passe à Breitenbach !

Brasserie l'Abreuvoir Brasserie l'Abreuvoir

Entre deux brassages de bières insolites, tous les styles y passent. Ne vous attendez pas à boire continuellement la même bière à l’Abreuvoir, mais soyez prêts à repartir avec des cartons de blondes classiques, ou de Pale Ale, ou encore de Stouts au café ou de Doppelbocks. Les brasseurs débordent d’originalité !

La brasserie l’Abreuvoir en chiffres

  • Année de création : 2007,
  • Capacité de production (par an) : 70hl,
  • Nombre de membres : 9 membres « permanents »,
  • Nombre de bières proposées : autant qu’il y a de brassins,
  • Provenance des ingrédients : houblons alsaciens, malts de la malterie Soufflet,
  • Récompenses :
    • Bière de Noël : médaille d’Or au premier Mondial de la Bière à Strasbourg.

Brasserie l'Abreuvoir

Informations pratiques

Brasserie l’Abreuvoir
Rue du Mont Ste Odile
67220 Breitenbach
Site Web : http://www.brasserie-abreuvoir.com/
Facebook : https://www.facebook.com/brasserie.labreuvoir
Flickr : https://www.flickr.com/photos/brasserie_abreuvoir/

Où qu’on en boit ?

Brasserie l'Abreuvoir

La bière de la Brasserie l’Abreuvoir se boit, ou du moins s’achète… À la brasserie bien entendu ! Du fait d’une capacité de production plutôt réduite et d’une demande bien moins réduite, l’essentiel des bouteilles produites sont écoulées les jours de brassage, quand la brasserie est ouverte. Il suffit de passer et de choisir parmi les bières étant en stock.

En plus de cela, on trouve tout de même les bières de l’Abreuvoir sur les étalages de quelques commerces :

  • à la boulangerie Witz de Breitenbach,
  • à l’Embuscade, bar/épicerie de Neuve-Eglise (parfois à la pression),
  • à la coopérative « Fermes et Compagnie » à Villé (derrière l’ancienne gare).

Et avant d’enlever son tablier ?

Brasserie l'Abreuvoir

La Brasserie l’Abreuvoir est vraiment un endroit où l’on se sent bien. Du moins, quand on est de l’autre côté du fourquet. C’est un endroit dynamique, convivial et avec une réelle envie de fabriquer et de partager de bons produits. Preuve en est le nombre de consommateurs réguliers venant chercher la bière par cartons à la brasserie.

Les bénévoles de cette association transpirent d’une bonne dynamique, et je leur souhaite une longue et heureuse continuation, pleine de bulles et sans infection 🙂

Alors, comme on dit chez eux, S’gilt !

Certaines photos de l’article sont tirées de l’album Flickr de la Brasserie l’Abreuvoir, à découvrir ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.