Cycle éphémère Bendorf

Dégustation : Cycle Éphémère 12, Brasserie Bendorf

Cycle Éphémère 12 – Brasserie Bendorf

On démarre aujourd’hui un nouveau type d’article sur le blog La Bière d’Alsace. C’est bien gentil de parler des brasseries et de leurs activités, mais ne serait-ce pas bien également de parler des bières artisanales d’Alsace, au moment où on les déguste ?

Cycle éphémère Bendorf
Crédit photo : Henry Söderlund

Une bière artisanale émule les cinq sens tout au long de la dégustation ; parfois pour le meilleur et parfois pour le pire. On commence par la regarder, puis on la sent, on la goûte, et enfin, on se laisse porter par ce qu’elle nous laisse en bouche, sa longueur.

Avec ces courts billets de dégustation, je vous apporterai ma vision des bières artisanales alsaciennes que je déguste. Mon appréciation d’une bière pourra ne pas coller avec ce que vous en pensez vous, et pour cause, chacun ressent des choses différentes au moment d’apporter un verre à sa bouche.

Trêve de bavardage, commençons cette série de dégustation avec le dernier Cycle Éphémère de la Brasserie Bendorf (découvrez la brasserie ici) : une bière blanche au houblon Sorachi Ace.

La Brasserie Bendorf

Logo de la Brasserie Bendorf

La bière dont on va parler aujourd’hui est brassée par la Brasserie Bendorf. Nul besoin de vous la présenter à nouveau, elle a déjà fait l’objet d’une présentation détaillée et de plusieurs articles sur le blog. Pour relire l’article sur Bendorf, cliquez ici.

La bière : Cycle Éphémère 12

La brasserie dispose d’une gamme de bières classiques et disponibles toute l’année, ainsi que d’une gamme nommée cycle éphémère et dont le principe est de créer des bières qui ne seront brassées, à priori, qu’une seule fois. Cette gamme permet de laisser libre cours à l’imagination du brasseur. Les cycles éphémères ont vu défiler des bières de toutes saveurs, de la Stout à la framboise à la bière au géranium. Le cycle éphémère que l’on déguste aujourd’hui, douzième du nom, est une bière blanche, dans le sens allemand du terme, mais qui a la particularité d’avoir été houblonnée avec un houblon bien spécial : le Sorachi Ace. Ce houblon japonais, au taux d’acide alpha élevé, apporte des arômes de citron et de noix de coco à la bière.

Cycle éphémère Bendorf

Fiche technique de la bière

  • Bière blanche, de type Weizenbier,
  • 5% alc. ,
  • Malts : Pils 2RP, blé,
  • Houblons : Nugget, Sorachi Ace,
  • Bière de fermentation haute.

Cycle éphémère Bendorf

Dégustation

Une fois la bière versée dans le verre, une mousse épaisse se forme, caractéristique des bières de blé. Cette mousse est imposante, claire et aérée. Elle colle longtemps au verre. La couleur est d’un blond intense, et on retrouve le trouble propre aux bières blanches.

Le nez est fruité, on retrouve des esters de banane, mais le houblon est bien présent. Le Sorachi Ace apporte ces notes citronnées très agréables. Le mélange entre arômes de bière blanche et houblon fruité est plutôt intéressant.

Cycle éphémère Bendorf

Une fois en bouche, on retrouve cette association entre bière de blé et bière houblonnée de caractère. L’amertume propre à la brasserie Bendorf marque le palet. Les saveurs sont fruitées, agrumes et un côté exotique par moments.

La fin de bouche laisse une sensation d’amertume fruitée qui s’installe pour quelques dizaines de secondes.

Ce nouveau cycle éphémère est une belle expérience réalisée par Bendorf. La bière est de saison, très agréable à boire à la fin d’une chaude journée d’été.

Cycle éphémère oblige, elle ne sera disponible que jusqu’à écoulement des stocks. On la trouve en bouteille et à la pression, alors dépêchez vous avant qu’il ne soit trop tard.

Cycle éphémère Bendorf

Une réflexion sur « Dégustation : Cycle Éphémère 12, Brasserie Bendorf »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.