Perle Hop Chinook - Brasserie Perle

Dégustation : Perle Hop Chinook, Brasserie Perle

Perle Hop Chinook, Brasserie Perle

La différence entre un bon brasseur et un mauvais brasseur ? Bah le mauvais… il brasse… il fait de la bière… voilà quoi. Le bon, lui, il brasse… il fait de la bière… mais c’est pas pareil. Non, parce que le bon se donne la mission cosmique de donner du goût à ses produits, d’expérimenter de nouvelles choses, et d’éduquer ses consommateurs à des saveurs jusque-là insoupçonnées. À ce sujet, je ne penses pas vous apprendre que Christian Artzner fait partie des bons brasseurs. Des très bons même ! La preuve avec la Perle Hop Chinook.

Perle Hop Chinook - Brasserie Perle

Watch and learn

Avec la gamme “Perle Hop”, le brasseur et (re)fondateur de la brasserie Perle a pour ambition de nous faire découvrir les différentes variétés de houblons existantes à travers le monde. Etant donné qu’il en existe plus de 200 et que de nouvelles sont créées chaque année, autant dire qu’il va avoir du boulot avant d’en faire le tour.

Une seule variété de houblon est utilisée dans chaque Perle Hop, là où d’autres bières peuvent en accueillir 2, 3, 4, voire plus si affinité (comme la Perle Florale par exemple). De par le passé nous avons ainsi eu droit, dans la gamme Perle Hop, à des éditions Amarillo, Simcoe, Cascade, Aramis, Mosaic, Rakau, etc. Chacun de ces houblons apportant des saveurs différentes, chaque édition était inédite d’un point de vue gustatif, et c’est ce qui rend l’exercice intéressant.

Captain (Chin)Hook

Notre copain du jour est donc le Chinook, un houblon américain ayant été mis sur le marché en 1985, et dont la particularité consiste en l’apport des notes de pin. Ce qui est chouette, c’est qu’il peut aussi bien faire office de houblon amérisant que de houblon aromatisant (donnant respectivement de l’amertume à la bière et de la puissance aromatique). Son nom fait référence à une tribu amérindienne qui vivait autrefois dans le Nord-Ouest des Etats-Unis et qui avait la réputation d’être de très bons commerçants. Voilà pour le point culture du jour, mais revenons à nos mouflons je vous prie.

Perle Hop Chinook - Brasserie Perle

Comme je le disais plus haut, Christian fait partie des très bons brasseurs qui ont soif d’enseigner au plus grand nombre, et cette intention est clairement poussée à son paroxysme avec cette Perle Hop Chinook. J’en veux pour preuve l’arrière de son étiquette faisant partie de la nouvelle identité visuelle de la marque, et qui détaille clairement les ingrédients ayant été utilisés : des malts à la levure, tout en spécifiant quelle forme de houblon a été utilisée à telle ou telle étape du brassage (à savoir des cônes ou des pellets).

Perle Hop Chinook - Brasserie Perle

Tandis que bon nombre de brasseurs aiment scander que “houlala nooon ! ma recette est top secrète !”, Perle fait preuve d’une générosité encore bien rare dans le milieu, et ça c’est beau. Bien entendu le commun des mortels se contrefiche probablement de ce type d’information, mais le féru de bière ou le brasseur amateur ne peut qu’apprécier le geste.

Ficher Technique de la Perle Hop Chinook

  • Pale Ale Single Hop,
  • 6,2% alc,
  • Malts : Pils, Vienna, Seigle, Acidulé,
  • Houblons : Chinook,
  • Bière de fermentation haute.

Dégustation

Tel l’amérindien Chinook, cette bière arbore une teinte orangée/cuivrée. Sa mousse est onctueuse et tient plutôt pas mal sur la durée. Au nez, on peut noter des saveurs de caramel, d’épices, ainsi qu’un petit quelque chose d’animal.

Une fois en bouche, ce nectar fait acte d’une bonne rondeur ainsi que d’une amertume plutôt modérée. Le côté épicé apporté par le seigle fait son effet, tandis que les notes de pin et de résineux héritées du Chinook sont bien présentes, en plus de rester sacrément longtemps en bouche.

Grosse nouveauté dans la gamme des Perle Hop, le seigle peut poser la question de sa légitimité dans une bière qui est censée mettre un houblon à l’honneur, car il a clairement son poids dans la balance des apports gustatifs. Eh bien que nenni, car l’équilibre est top moumoute au point de propulser ce brassin dans le panier haut des productions de Perle aux côtés de sa Perle IPA et de sa Perle des Îles. En un mot comme en cent : la Perle Hop Chinook est une vraie petite merveille de bière.

En savoir plus sur la brasserie Perle.

Perle Hop Chinook - Brasserie Perle

2 réflexions sur “ Dégustation : Perle Hop Chinook, Brasserie Perle ”

  1. J’aime bien cette idée de faire une recette « single hop ». Simple et efficace.

    Par contre, je ne comprends pas bien l’intérêt de l’utilisation de cônes et de pellets. Pourquoi utiliser les deux alors qu’une pourrait suffire non?

  2. Là, comme ça, je dirais que les pellets sont plus solubles, et permettent de mieux diffuser les arômes dans le moût.

    Peut-être que c’était aussi à titre expérimental, va savoir. ^^

    Mais sinon les brasseurs utilisent majoritairement des pellets pour des raisons pratiques. Je n’ai pas l’impression qu’il y en ai beaucoup qui s’amusent à faire des mix des 2 (surtout d’une même variété de houblon).

Laisser un commentaire