Perle Démenthe

Dégustation : Perle Démenthe, Brasserie Perle

Dégustation : Perle Démenthe, Brasserie Perle

Depuis la nuit des temps, l’Homme prend plaisir à agrémenter d’arômes additionnels les mets et breuvages qu’il élabore. Bien entendu la bière n’échappe pas à ces expérimentations gustatives, aussi bien pour le meilleur que pour le pire. En attendant qu’un brasseur alsacien ne daigne lancer une bière saveur champignon, poulet frit, poivron/gambas ou encore caviar, je vous propose de scruter ce que nous propose la brasserie de la Meinau avec sa Perle Démenthe, une bière de blé (ou “blanche”) à la menthe (parce que pourquoi pas).

Perle Démenthe

Attention bière saine ?

Je l’avoue, la menthe n’est pas foncièrement le premier ingrédient exotique qu’il me viendrait à l’idée d’implémenter dans une bière (tout le monde sera d’accord pour dire que la gencive de porc serait une riche idée). En chewing-gum c’est cool, en sirop déjà moins, dans une clope non merci, alors dans une bière…

N’étant pas du genre à esquiver les défis, Christian Artzner s’est donc retroussé les manches pour employer la fameuse plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées, sous-famille des Nepetoideae, tribu des Mentheae, sous-tribu des Menthinae (on se croirait dans le Seigneur des Anneaux dites donc), dans une bière dite “blanche” en compagnie d’un “cocktail d’épices” d’origines inconnues.

Au passage, précisons que cette bière héberge également du froment (d’où l’appellation « blanche »), autre nom du blé tendre que l’on peut également retrouver sous les noms de “blé ordinaire”, “blé barbu de printemps” ou encore “blé pour farine panifiable”. Le saviez-vous ? Il s’agit d’ailleurs de l’espèce de blé la plus cultivée all around the world. Gros poutous à Wikipédia pour ces multiples points culture de bon aloi.

Bref, voyons voir ce que la Perle Démenthe a sous la capsule.

Fiche technique

Perle Démenthe

  • Bière de blé (blanche),
  • 6,2 % alc. ,
  • Malts : à venir,
  • Houblons : à venir,
  • Autres : menthe, cocktail d’épices.

Dégustation

Visuellement parlant, la Perle Démenthe tape dans le doré troublé, surmonté d’une mousse modérée et grossière qui s’estompe sur un col fin à la limite de l’imperturbable. Les yeux bandés, il est aisé de deviner qu’il se trame quelque chose de louche avec cette bière. Donc oui, la menthe est bien présente aux nasaux, et ce dans une version chlorophyllée plutôt que poivrée. On aime ou on n’aime pas hein. On peut également déceler un soupçon de citronné que l’on va attribuer à la présence de froment, serais-je tenté de dire.

Une fois le liquide présent dans le gosier, c’est à nouveau la menthe qui frappe d’entrée de jeu. Comme partout ailleurs, elle apporte ici ce qu’il faut de fraîcheur. Cette sensation perdure bien dans le temps, et ne laisse que peu de place sur les papilles aux autres ingrédients. Mais n’oublions pas qu’avec le temps on parvient à ses fins ! Donc pif paf pouf, le froment fini par s’exprimer crescendo en fin de bouche à mesure que cette Perle Démenthe se met à prendre la température ambiante.

Perle Démenthe

Là où les industriels nous auraient probablement claqué un machin sucré, la brasserie Perle a laissé la plante s’exprimer en tant que telle, en parfait complément de la bière qui affiche une bonne petite rondeur, ainsi qu’une amertume plutôt discrète. Ouaip, l’équilibre entre les différents éléments est tout à fait réussi. Ah oui, petit bémol toutefois : le “cocktail d’épices” évoqué sur l’étiquette m’a semblé tout simplement absent. Bon. Peut-être que ma bouche est bancale, peut-être que l’effet souhaité a loupé mais qu’importe, cela ne vient pas culbuter négativement ce qui nous est proposé ici.

Incroyable mais pourtant vrai : le combo bière + menthe fonctionne bien, tout du moins à condition d’avoir un brasseur compétent sous le coude. Et c’est justement le cas avec Perle qui nous propose une bière certe atypique, mais tout à fait agréable et rafraichissante à souhait. De quoi taquiner les hipsters buveurs de Spritz ou autre Maté en sirotant ce nectar sur une terrasse, le petit doigt en l’air.

En savoir plus sur la brasserie Perle.
Lire plus d’articles sur la brasserie Perle

Laisser un commentaire